La notion de base de données relationnelle

La notion de base de données relationnelle

Retracer les origines de la base de données relationnelle implique forcément un retour vers la notion de « base de données ». Dans le domaine informatique, le terme « base de données » (de l’anglais « database ») désigne l’outil utilisé pour le stockage de données brutes qui tournent autour d’un thème unique. Etant donné le nombre important de thèmes qui peuvent être abordés, il existe plusieurs types de base de données, dont la base de données relationnelle. La base de données relationnelle qui n’est autre qu’une base de données orientée relationnel.

Les origines de la base de données relationnelle

base-de-donnees-relationnelle.jpg

Les origines propres de la base de données relationnelleremontentvers la fin des années soixante. A l’époque, de nombreuses mutations s’observent dans le domaine des organisations et surtout dans le domaine de l’informatique. En effet, la fin des années soixante a été marqué par l’émergence des grandes sociétés informatiques comme IBM ou encore Microsoft qui ont acquis une notoriété internationale avec la commercialisation des appareils (ordinateurs) qui à l’époque se présentaient comme de véritables machines révolutionnaires.Parallèlement à ce développement fulgurent de l’informatique, s’est développé la demandedes entreprises. Cette demande concernait essentiellement la mise en place d’un modèle qui permettrait de différencier données physiques et données digitales. Suite à cela, un informaticien d’IBM se lance dans la mise en place du tout premier modèle de base de données relationnelle, qui verra le jour dans en 1970.

Le modèle relationnelle

le-modele-relationnelle.jpg

La base de données relationnelleest caractérisée par un système de tableaux à deux dimensions, qui sont reliés entre eux grâce à des relations. D’où l’origine de la notion de base de données relationnelle.
Dans le modèle relationnel, une information est enregistrée dans une (ou plusieurs) colonne et à chaque information correspond à une (ou plusieurs) lignedans la colonne.Le couple colonne/ligne constitue la « table » et l’information est appelée « enregistrement ». Pour relier des enregistrements, le modèle relationnel se sert du principe de l’algèbre relationnel.