Une définition de l’infrastructure réseau

Une définition de l’infrastructure réseau

Pour pouvoir mieux comprendre les différents types d’infrastructure réseau, il est nécessaire de faire un rappel sur ce qu’est le réseau. Dans l’univers informatique, le terme « réseau » désigne l’ensemble des équipements interconnectés qui ont pour principale mission de permettre l’échange d’informations  (données digitales).A l’intérieur d’un réseau informatique s’établissent des connexions (plus ou moins nombreuses selon la taille du réseau informatique). Ces connexions se ramifient grâce à des nœuds, qui eux ont pour mission de relier les connexions ou les équipements. Généralement, un réseau informatique est observé selon une matrice composée de trois éléments : les infrastructures réseaux, les fonctions de commande et les services. Qu’entend-on alors par infrastructure réseau et quels sont les différents types d’infrastructure réseau ?

Les types d’infrastructure réseau

infrastructure-reseau.jpg

Les infrastructures réseaux, aussi appelées «supports réseaux », constituent les éléments matériels utilisés dans la création de réseaux informatiques, leur rôle étant d’assurer la connexion physique de tous les équipements (routeur, appareil connecté, etc…).
En matière d’infrastructures réseaux, il existe deux grandes catégories de technologies utilisées : les câbles (qui transportent des signaux  électriques) et les fibres optiques (qui transportent des ondes lumineuses).A ces deux grandes catégories vont ensuite s’ajouter deux types d’infrastructures réseaux, qui sont : les câbles coaxiaux (fins ou épais) qui sont désormais désuets et les paires torsadées (utilisées de nos jours) qui diffèrent selon la vitesse de transfert des signaux (allant  de 10 Mb/s à 10Gb/s).

Le découpage fonctionnel d’une infrastructure

le-decoupage-fonctionnel-dune-infrastructure.jpg

Il faut savoir qu’il existe plusieurs catégories de réseaux informatiques. Cette pluralité provient essentiellement de la finalité (ou cadre d’utilisation) et des services qu’offrent les réseaux. La différenciation des réseaux informatiques selon ces deux critères est appelée « découpage fonctionnel » ou encore « degré d’ouverture d’accès ».
Le découpage fonctionnel fait ressortir trois différentes infrastructures, qui sont : l’intranet (qui est le réseau privé utilisé au sein d’une organisation et basé sur les protocoles IP), l’extranet (qui est une extension de l’intranet) et l’internet (qui est l’ouverture maximale des réseaux, le réseau public et planétaire).